TPE-PME : transformation numérique, mode d’emploi

par | 8 mai 2021

Vous êtes ici : Accueil » Les actualités de l’agence » TPE-PME : transformation numérique, mode d’emploi

Entretien avec Géraldine Barruet, consultante en communication et fondatrice de l’agence Perspectives Marketing à Pornic.

Plus que jamais, les entreprises physiques perçoivent la digitalisation comme une nécessité. En plus d’assurer leur visibilité, le web offre une palette d’outils leur permettant de vendre leurs produits, d’exister face à la concurrence, de fidéliser leurs clients ou de trouver de nouveaux prospects. Mais selon ses besoins et son budget, que choisir et comment débuter? Éléments de réponses.

Pourquoi digitaliser son offre ou ses services clients?

Une présence sur le web permettra non seulement à un commerçant ou à un artisan d’être visible, mais aussi de promouvoir ses services et de contrer la concurrence. Concrètement, c’est un prolongement de l’entreprise et de son identité, ça lui donne plus de crédibilité. Côté clients, il les fidélise et/ou augmente sa zone de chalandise, il est joignable facilement. Enfin, il augmente son chiffre d’affaires. Dans un contexte de crise, la vente en ligne peut même sauver son activité.

Est-ce difficile de passer à l’action?

La base, c’est de se poser les bonnes questions :

  • quels sont mes objectifs ?
  • qu’ai-je à montrer ou à proposer ?
  • qui sont mes clients ?

Cette étape permet de déterminer une stratégie et de choisir les bons outils, en fonction de ses besoins et de ses moyens. Pas la peine d’utiliser certains réseaux sociaux ou un site s’ils ne touchent pas notre cœur de clientèle, ou si on ne peut pas les faire vivre en publiant de l’actualité… Ils seront peu référencés et perdront en visibilité. Mais ces actualisations peuvent devenir chronophages. Dans ce cas, je conseille d’instaurer une routine dès le départ, de mettre en place une discipline. Un commerçant change la vitrine de sa boutique régulièrement… Pour un site Internet, la démarche est la même! Enfin, le plus simple reste de travailler avec des professionnels du web ayant une expertise en matière de commerce ou d’artisanat, ainsi qu’un ancrage local. Cela a un coût, mais l’entreprise y gagnera du temps et de la sérénité.

Avez-vous eu beaucoup de demandes de conseils ou de création de sites en 2020 ?

Oui, lors du premier confinement. Mais dans un contexte où les entreprises doivent préserver leur trésorerie, toutes ces demandes n’ont pas abouti. Face à ce constat, nous avons mis en place la Boutique du Pays de Retz, un portail de vente en ligne pour les commerces du territoire. Nous proposons aux commerçants locaux d’être référencés gratuitement sur un annuaire ou – selon différentes options payantes (de 24 à 66 €/mois) – de disposer d’un mini site ou de leur propre boutique en ligne.

la Boutique du Pays de Retz
(Vous pouvez cliquer sur le logo pour aller jeter un oeil si vous le souhaitez)

Les étapes de la transformation numérique

1- Se lancer !

Avant de vous lancer, afin de sélectionner les outils les plus pertinents, posez-vous les bonnes questions :

  • quels sont vos objectifs (fidéliser vos clients, diversifier votre activité ou l’augmenter, être vu…) ?
  • qui sont vos clients et que recherchent-ils ?
  • quels produits/services allez-vous proposer, quels modes de livraison et paiement ?
  • quel est votre marché, qui sont vos concurrents ?
  • quels temps et budget pouvez-vous y consacrer ?

2- Les bons outils

Vous pouvez choisir de vous appuyer sur un ou plusieurs outils. La palette est large : portails, réseaux sociaux, sites Internet… Attention, tous n’ont pas la même finalité. Ici encore, vos objectifs doivent orienter votre stratégie.

T

Moteurs de recherche

Objectif : publier vos coordonnées, quelques photos et votre emplacement (ou plus…).
Budget : gratuit (selon les fonctionnalités, ex. : Google My Business ou Bing Places).
Accessibilité : facile, l’information reste succincte.

Réseaux sociaux

Objectif : être visible et trouver de nouveaux clients.
Budget : gratuit (selon les fonctionnalités).
Accessibilité : facile, peut demander de l’investissement dans votre agenda.
Bon à savoir : les plus utilisés dans les secteurs du commerce / artisanat / tourisme :

  • Facebook : communiquer des actualités, créer du lien avec vos clients, générer du trafic sur votre site Internet.
  • Instagram : mettre en avant vos produits de manière créative, générer du trafic sur votre site Internet.

Marketplaces ou annuaires

Choisissez les mieux référencés et ceux qui vous assureront le plus de visibilité selon votre clientèle (ex. : plateforme de boutique en ligne, annuaire de votre commune, Amazon, eBay).
Budget : payant (différents abonnements).
Accessibilité : facile, ne permet pas toujours une personnalisation.

Site vitrine ou Boutique en ligne

Objectif : présenter votre activité, vous pouvez décider de créer votre site Internet ou une boutique en ligne sur une plateforme. Pour cela, deux possibilités : le faire par vous-même ou faire appel à une agence.
Budget : payant (selon les abonnements aux plateformes et à partir de 5 000 € avec une agence).
Accessibilité : facile à difficile selon l’outil utilisé (par exemple, des applications comme Jimdo, Wix, Shopify), demande de l’investissement (ex : renouvellement des contenus).

Si vous faites le choix « agence » : consultez en 3, demandez des devis et assurez-vous de la réalisation de certaines prestations (sécurité, maintenance, contenus visuels et rédactionnels, référencement naturel ou SEO).

3- Et après ?

Développer l’audience de votre site est l’étape indispensable !
Les solutions sont multiples :

  • réseaux sociaux (Facebook ads, LinkedIn ads…),
  • partage d’avis de vos clients,
  • publicités,
  • emails,
  • actions commerciales et marketing ciblées pour augmenter votre trafic, vos prospects et vos ventes…

La seule règle : délivrer la bonne information, à la bonne personne, au bon moment.

Et n’oubliez pas : votre site doit être vivant. Pour cela, publiez et partagez !
Prenez appui sur Google Analytics pour mesurer la qualité du trafic sur votre site, et affinez votre plan d’action.

En chiffres

internautes sur 10 achètent en ligne

(soit 40 millions d’euros de chiffre d’affaires)

%

des acheteurs pensent que l’e-commerce facilite l’accès à l’offre

(et permet donc d’acheter plus facilement auprès des PME plutôt qu’auprès de grands groupes internationaux).

%

des entreprises ayant couplé une boutique physique à un site de e-commerce ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 14%

article Sortir des Sentiers Battus - Le Mag #4 - février 2021

Sortir des Sentiers Battus – Le Mag #4

février 2021
Crédit photo : Hadrien Brunner
Réalisation : agence Liner Communication

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez