Référencement naturel (SEO) : les erreurs graves à éviter

par 28 mai 2019

Etre présent sur le web est aujourd’hui essentiel pour une entreprise qui souhaite promouvoir ses activités et trouver de nouveaux prospects. Une des clefs de la visibilité passe par le site Internet. Cependant, pour une meilleure visibilité, des travaux de référencement naturel sont à mettre en oeuvre. Le monde du web étant en constante évolution, vous devrez souvent adapter votre stratégie SEO et éviter certaines erreurs. Le point sur les erreurs les plus fréquentes en référencement.
Un meilleur référencement avec un site Internet en https

Aucune stratégie de contenu

Ne pas avoir de stratégie de contenu fait partie des principales erreurs en référencement SEO. En effet, pour bien positionner un site web dans les moteurs de recherche, Google notamment, il faut avant tout connaître ce qu’est une stratégie de contenu. Le contenu (texte essentiellement) est indissociable du référencement. Il faut ainsi produire du contenu pertinent pour permettre à votre site d’être indexé par les moteurs de recherche et d’être positionné sur des mots-clés ciblés. Si vous n’avez pas de connaissances en SEO, il est tout à fait possible de solliciter l’aide d’experts dans le domaine.

Choisir ses mots-clefs au pif

Une autre erreur en référencement consiste à cibler des mots-clés non pertinents ni pour l’internaute ni pour les moteurs de recherche. Ils sont d’une importance capitale car ils permettent aux internautes de vous trouver à travers leurs requêtes sur Google et les autres moteurs.

Pour promouvoir l’image de votre entreprise et générer du trafic, vous devez impérativement sélectionner des mots-clefs qui présentent un intérêt pour les internautes et qui ne sont pas trop concurrentiels.

Ne pas considérer les liens brisés

Essayez de ne pas ignorer complètement les liens brisés. La présence de liens cassés sur votre site ne nuit pas à votre référencement. Si un de vos liens conduit vers une page introuvable (vous savez, la fameuse page 404, non trouvée), les moteurs de recherche ne vous sanctionneront pas. En revanche, votre site fournira à vos visiteurs une expérience utilisateur catastrophique. Notre conseil : auditez régulièrement votre site pour identifier les liens cassés qui pourraient s’y trouver, et surtout, réparez-les.

Attention au duplicate content (contenu dupliqué)

Générer du trafic organique est l’un des objectifs d’un travail de référencement naturel. La production du contenu dupliqué peut freiner la réalisation de cet objectif. Hormis le plagiat (rigoureusement interdit), vous pouvez aussi produire malgré vous du contenu dupliqué, en particulier si vous utilisez de la mauvaise manière certaines fonctionnalités de votre CMS : je pense notamment aux catégories et aux étiquettes de WordPress. Google et les moteurs de recherche en général privilégient les contenus originaux.

Il est nécessaire de produire des contenus textuels à la fois pertinents et frais !

En portant une attention particulière à la qualité de vos contenus, vous allez mieux positionner votre site Internet dans les résultats de recherche (SERP) et augmentez les chances de convertir un internaute en prospect chaud ou en client.

Conserver des URLs non optimisées

Une URL non optimisée ressemble à ceci : https://perspectives.marketing/index.php?id=214

Et oui, c’est moche. Avouez que https://perspectives.marketing/referencement/, c’est mieux.

Pour les moteurs de recherche, c’est pareil : ils voient des URLs moches et parfois des URLs dites optimisées. Si les URLs de votre site sont trop longues ou trop vagues, cela peut avoir une incidence sur les résultats de votre référencement.

Pensez donc à optimiser l’ensemble de vos liens en les réduisant de manière concise mais toutjours explicite. Idéalement, intégrez-y quelques mot-clefs, en ne sombrant pas dans le “keyword stuffing”, comme par exemple : https://perspectives.marketing/agence-referencement-seo-pornic-reze-cms-wordpress/

Ça paraît explicite oui, mais pas du tout naturel.

Ne pas utiliser de responsive design

Le fait que votre site Internet s’adapte aux mobiles et aux tablettes constitue également un critère SEO (depuis avril 2015). Ne le négligez pas : les internautes consultent de plus en plus Internet depuis un terminal mobile. C’est pourquoi il est important de veiller à ce que votre site soit entièrement responsive.

Tester le responsive design de son site

Une seule adresse, la seule, la vraie, celle de Google : https://search.google.com/test/mobile-friendly.

Dénigrer l’UX (l’Expérience Utilisateur)

Rien à voir avec le référencement, même si de nombreuses agences/freelances indiquent que l’UX est le quatrième pilier du référencement (après la technique, le contenu et la popularité).

De manière générale, offrez à vos visiteurs une expérience utilisateur (UX) agréable sur votre site Internet : concevez votre site de manière ergonomique, améliorez son temps de chargement (ça c’est c’est un critère SEO) et rappelez-vous que votre site doit trouver de la pertinence d’abord auprès des internautes, dans un second temps auprès de Google.

13 Partages
Partagez13
Tweetez
Partagez